Lectures estivales 2020 - Spécialité Théâtre


Classes de Terminale, spécialité Théâtre

                                       LECTURES POUR L’ÉTÉ
 

Tous des oiseaux de Wajdi Mouawad

Les femmes chez Molière :

  • Tartuffe
  • L’école des femmes
  • L’amour médecin


Une version audio des titres des pièces de Molière existe sans doute.

Des textes en pdf et des formats epub (pour liseuse) de certaines œuvres sont téléchargeables gratuitement sur TV5Monde, Bibliothèque numérique : https://bibliothequenumerique.tv5monde.com



CAPTATIONS vidéos à regarder :

  • Tous des oiseaux, mise en scène Wajdi Mouawad, captation du Théâtre de la Colline, 2019. https://www.colline.fr/spectacles/wajdi-mouawad
  •  L'École des femmes, mise en scène de Didier Bezace, Cour d'honneur du palais des papes, 2001 ;
  • Le Tartuffe, mise en scène de Stéphane Braunschweig, Théâtre National de Strasbourg, 2008 ;
  • L'Amour médecin, mise en scène de Jean-Marie Villégier et Jonathan Duverger, Comédie-Française, 2005.

Du théâtre, en vrai, au lycée.

Lundi 15 Février 2021 : Augustin Trébuchon s’est invité sur la scène du lycée.

Les salles de théâtre sont fermées mais le lycée a offert l'occasion de pouvoir assister à un spectacle fort captivant : Des bras comme des ailes. Basé sur une histoire vraie, le texte de Michel Bellier a été interprété par Frédéric Richaud à travers la mise en scène Joëlle Cattino.


 

Augustin Trébuchon fut le dernier soldat mort lors de la première guerre mondiale, alors qu'il annonçait la paix : « Ohé les gars, hé sentinelles, j’ouvre des bras grands comme des ailes ! ». C'est en effet l'histoire de ce personnage qui a été transmise au jeune public. 
 

C'est avec bienveillance et ravissement que ce public (les élèves de spécialité théâtre et les internes) a écouté et observé l'un des rares spectacles vivants ayant lieu en ces temps malheureux. 









L'échange entre les lycéens et l'acteur qui s'est déroulé après le spectacle était, tout comme le spectacle lui même, un moment de partage qui manquait à tous les spectateurs présents depuis bien longtemps.

Karolina Szuba, Terminale Théâtre.