Concours sur la citoyenneté européenne

Les 1ES ont participé au 11° concours organisé par la Maison de l’Europe de Provence. Le travail réalisé par Kyriane Petit, Quintin Théo et Baudin Clément a été sélectionné et a reçu le 3° prix dans la catégorie lycée.
Ils ont choisi le sujet suivant : Transformez-vous en reporter : enquêtez et citez l’une des mesures prise par l’UE, récente ou ancienne, de préférence peu connue par les citoyens et qui a une influence sur la vie des Européens. Expliquez en quoi elle vous semble intéressante.
Ils ont répondu au sujet en prenant le cas de l’ampoule à incandescence.

Bravo !

L’Europe c’est pas sorcier !

L’équipe de « Graine d’Europe » interviendra au lycée le mardi 25 avril 2017 de 13h30 à 16h30 auprès des élèves de 1ES avec madame Bernardelli, professeure d’histoire et madame Jullian, professeure documentaliste.

Cette intervention sera accompagnée d’une exposition au CDI du 24 avril 2017 au 4 mai 2017 : « L’Europe c’est pas sorcier ! ». Tous les élèves peuvent accéder à cette exposition.

http://www.grainedeurope.eu/graine-...

VISITE DU CAMP DES MILLES

Quatre-vingt treize élèves de première L, Es et S ont visité le camp des Milles, situé près d’Aix-en-Provence. Ils ont été accompagnés par leurs professeurs de Lettres, de Philosophie et d’Histoire-Géographie ainsi que des membres de l’association Maquis Vasio, fils de déportés.
Le transport a été financé par la Région PACA.
Les élèves ont visité trois espaces :
- Un volet historique : espace présentant les différents contextes dans lesquels a évolué le camp et ses acteurs.
- Un volet mémoriel : le camp où ont vécu des intellectuels allemands fuyant le nazisme en 1940 ainsi que des familles juives pourchassées par le régime de Vichy, en été 1942, puis déportées au camp d’extermination d’Auschwitz via Drancy et Rivesaltes.
- Un volet réflexif où sont présentées des connaissances scientifiques pluridisciplinaires qui permettent de mieux comprendre les engrenages et les mécanismes (préjugés, passivité, soumission aveugle à l’autorité…) qui conduisent au génocide.
Après la visite, l’après-midi, les élèves ont pu se rendre à l’exposition nationale réalisée par Serge Klarsfeld et l’Association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France, située à l’intérieur du camp et voir la salle des peintures.
Voici quelques remarques faites par les élèves :
- Clémence : "moi, ce qui m’a le plus touché est le théâtre (à l’intérieur du camp) car même dans le malheur, les déportés ont pensé à autre chose".
- Kiriane : « ce qui m’aura le plus marqué c’est toutes les histoires des enfants déportés, dans l’exposition. »
- Elodie : « j’ai appris pas mal de choses et surtout tout faire pour ne pas que cela se reproduise ».
- Maéva : "il ne faut pas rester sur des stéréotypes ou des préjugés. Il faut résister et réagir."
- Dimitri : « j’ai retenu que plus de 3000 personnes sont passées par ce camp sans aucune vraie raison et dans des conditions inhumaines. Les internés pour résister et montrer leur humanité ont fait beaucoup d’art (peinture, théâtre, musique). »

«